drome-portdeplaisance.com
Nouvelles recettes

Comment ne pas servir un menu dégustation

Comment ne pas servir un menu dégustation


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


C'est dimanche soir à 20 heures, il n'y a que quatre tables remplies, et le chef du restaurant était nominé pour le prix Food & Wine pour le meilleur nouveau chef du peuple, il y a trois options de dégustation - Élaboré (40 $), Très élaboré (55 $ ), et Ultra Crazy Elaborate 70 $) – et des descriptions des éléments du menu avec « exotique », « le plat le plus riche que vous ayez jamais eu », « parfait », « le meilleur de tous les temps » et le degré de « spécial » qui leur est attaché. "Faites-nous confiance", lit-on, "vous n'avez pas d'autre choix que de le faire." Bien sûr, vous le faites. Vous pourriez construire votre propre dégustation, mais avec ce genre de confiance, pourquoi ne serait pas vous commandez la dégustation et vous attendez une expérience extraordinaire ?

Avant de commander la nourriture, les choses ont commencé à mal tourner presque immédiatement. Il y a deux serveurs et quatre tables, mais il faut 10 minutes à l'un d'eux pour prendre une commande de boisson. Vous commandez le menu "Ultra Crazy Elaborate" pour deux et demandez poliment si, comme dans la plupart des restaurants qui en valent la peine, s'il est possible que les deux dégustations soient différentes afin que vous puissiez découvrir plus des 34 plats du menu, seulement pour se faire dire, "Ce n'est pas quelque chose que le chef fait."

« Pouvez-vous demander au chef si c'est possible ?

« Je peux demander, mais je peux déjà te dire qu'il va dire non.

« Eh bien, pouvez-vous demander ? »

Il y a un roulement des yeux et une marche énervée vers la cuisine, signe assez qu'il s'agit d'un restaurant dont vous devriez sortir, et encore mieux, qui est suivi d'un retour à la table, et de cette incroyable réponse de devant de la maison à une table : "Malheureusement , j'avais raison. Le chef dit qu'il ne sera pas possible de faire deux tables différentes." Malheureusement, tu avais raison ? "Malheureusement." Malheureusement, tu avais raison. Oui, c'est malheureux, c'est aussi malheureux que vous, cher serveur, veniez plus tard à table et décririez le bœuf court braisé comme du « bœuf braisé court ». Mais alors, tout cela est une situation très malheureuse. Ce qui soulève la question importante : existe-t-il une règle concernant le moment où vous devez commander le menu dégustation ? Et si non ? Quelles sont les règles pour composer au mieux sa propre dégustation au restaurant ?

DEMANDEZ AUX DEUX CRITIQUES PROMENTS


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez préparer et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande à déguster froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, très lentement grillé ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futzing. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

La bonne chose à propos de ce cadre est que pratiquement n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez quelques fruits frais à l'avance et servez-le avec un pichet de crème fraîche épaisse.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins plutôt que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez préparer et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande qui se déguste froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, grillé très lentement ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futzing. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

La bonne chose à propos de ce cadre est que pratiquement n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez à l'avance quelques fruits frais et servez-les avec un pichet de crème épaisse froide.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins plutôt que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez préparer et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande à déguster froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, très lentement grillé ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futzing. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

Ce qui est bien avec ce framework, c'est qu'à peu près n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe. votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez quelques fruits frais à l'avance et servez-le avec un pichet de crème fraîche épaisse.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins plutôt que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez faire et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande qui se déguste froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, grillé très lentement ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futz. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

La bonne chose à propos de ce cadre est que pratiquement n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez à l'avance quelques fruits frais et servez-les avec un pichet de crème épaisse froide.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins plutôt que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez faire et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande à déguster froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, très lentement grillé ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futzing. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

La bonne chose à propos de ce cadre est que pratiquement n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez à l'avance quelques fruits frais et servez-les avec un pichet de crème épaisse froide.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins plutôt que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez préparer et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande à déguster froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, très lentement grillé ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futz. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

Ce qui est bien avec ce framework, c'est qu'à peu près n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe. votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez quelques fruits frais à l'avance et servez-le avec un pichet de crème fraîche épaisse.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins plutôt que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage lorsqu'il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, alors j'ai développé une règle pour me garder sous contrôle lors de la planification des menus. Pour rester sain d'esprit tout en préparant des repas pour d'autres personnes, vous devez préparer une chose – et une seule chose – à partir de chacune des catégories suivantes.

  • Quelque chose qui peut être fait à l'avance: Cela pourrait signifier des jours ou des heures à l'avance, c'est à vous de décider. Mais fondamentalement, vous voulez au moins un plat que vous pouvez faire et ensuite oublier jusqu'au moment de servir. Une salade froide, du pain fait maison, un dessert ou même un plat de viande qui se déguste froid ou à température ambiante sont de bonnes options.
  • Quelque chose que vous pouvez en quelque sorte ignorer : Cela peut être un plat qui peut être rôti, grillé très lentement ou cuit dans un pot instantané ou une mijoteuse. Cela pourrait être votre protéine (comme un filet de porc ou des cuisses de poulet, par exemple), mais les carottes rôties, les pommes de terre au four ou le riz préparé dans un cuiseur à riz ou Instant Pot fonctionnent également.
  • Quelque chose qui requiert votre attention : C'est tout ce qui nécessite du violon, de l'observation, du retournement ou du futzing. Les légumes délicats, la viande sur le gril ou les steaks coûteux entrent tous dans cette catégorie.

Vous voulez une quatrième chose ? Achetez-le ou dites à quelqu'un de l'apporter lorsqu'il vous demande « que puis-je apporter ? "

La bonne chose à propos de ce cadre est que pratiquement n'importe quel composant peut tomber dans n'importe quelle catégorie, vous pouvez donc avoir une réelle fantaisie avec tout ce qui frappe votre fantaisie, ce qui vous gardera relativement calme, mais ne vous ennuiera pas. L'offre résultante pourrait ressembler à un repas de cuisses de poulet grillées (catégorie 3) avec cette salade de carottes (catégorie 1) et quelques pommes de terre au four (catégorie 2) ou elle pourrait ressembler à cette épaule de porc Instant Pot (catégorie 2), avec quelques petits pains (catégorie 1) et asperges sautées (catégorie 3). Je sous-traite presque toujours le dessert, mais si vous préférez préparer quelque chose de sucré que quelque chose de salé, vous pouvez acheter les petits pains et faire une tarte. Si toutefois vous souhaitez un dessert de catégorie 1, coupez quelques fruits frais à l'avance et servez-le avec un pichet de crème fraîche épaisse.

Si vous ne voulez pas cuisiner les trois composants, c'est bien aussi ! Je préconise toujours de faire moins que de faire plus, et d'externaliser autant que nécessaire pour garder le contrôle de votre santé mentale, surtout si vous êtes nouveau dans la cuisine ou si vous êtes nouveau dans la cuisine pour d'autres personnes. Cuisiner pour quatre nécessite un ensemble de compétences différent de celui de cuisiner pour un seul, et vous submerger avec un menu trop précieux ne fait que sucer la joie de faire le premier.

Claire est la rédactrice principale en alimentation de Lifehacker. Elle a un B.S. en chimie, une décennie d'expérience en journalisme culinaire et un amour profond pour la mayonnaise et le MSG.

Partagez cette histoire

Recevez notre newsletter

DISCUSSION

En tant qu'adulte dans la trentaine avec pas plus de deux amis en visite pour Inside Meals à la fois, je recommande le sous vide. Il a peut-être quitté l'air du temps culinaire au cours des dernières années, mais vous pouvez préparer ce repas pendant que vous vous asseyez sur le canapé pendant deux jours. C'est ça, c'est tout le repas.

Veuillez rechercher des sacs réutilisables car cela nécessite un peu de plastique !


Comment rester sain d'esprit en cuisinant pour d'autres personnes

Maintenant que la plupart de mes têtes sont sur le point d'être complètement vaccinées, je suis prudemment excité à l'idée de les nourrir. Et bien qu'il puisse y avoir une légère courbe de réapprentissage quand il s'agit de faire une conversation amusante et décontractée, je suis heureux de dire que j'ai déjà perfectionné ma stratégie de planification de menus pour quand je pourrai à nouveau cuisiner pour d'autres personnes.

La principale différence entre « cuisiner pour moi » et « cuisiner pour les gens que je veux avoir en haute estime de moi » est que cette dernière demande une repas. Bien que je peut être tout à fait satisfait d'un bol de fromage cottage et de croustilles émiettées pour le souper, ce n'est pas quelque chose que je servirais un jour invité.

Cuisiner pour les amis et la famille est la façon dont je leur montre que je les aime, et cet affichage se traduit par au moins trois composants : un plat principal et deux accompagnements, ou un plat principal, un accompagnement et un dessert. C'est une quantité raisonnable de nourriture, mais je peux être très déraisonnable quant à la complexité et à la fantaisie de chaque composant, j'ai donc développé une règle pour me contrôler lors de la planification des menus. To keep yourself sane while making meal for other people, you should make one thing—and one thing only—from each of the following categories.

  • Something that can be made ahead of time: This could mean days ahead or hours ahead—it’s up to you. But basically, you want at least one dish that you can make and then forget about until serving time. A cold salad, homemade bread, a dessert, or even a meat dish best served cold or at room temperature— are all good options.
  • Something you can kind of ignore: This may be a dish that can be roasted, very slowly grilled, or cooked in an Instant Pot or slow cooker. This could be your protein (like a pork tenderloin or some chicken thighs , for instance), but roasted carrots, baked potatoes, or rice made in a rice cooker or Instant Pot also work.
  • Something that demands your attention: This is anything that requires fiddling, watching, flipping, or futzing. Delicate vegetables, meat on the grill, or expensive steaks all fall into this category.

Want a fourth thing? Buy it, or tell someone to bring it when they ask “what can I bring? "

The nice thing about this framework is that pretty much any component can fall into any category, so you can get real fancy with whatever strikes your fancy, which will keep you relatively calm, but not bore you . The resultant offering could look like a meal of grilled chicken thighs (category 3) with this carrot salad (category 1) and some baked potatoes (category 2) or it could look like this Instant Pot pork shoulder (category 2), with some homemade rolls (category 1), and sautéed asparagus (category 3). I almost always outsource dessert, but if you’d rather bake something sweet than something savory, you could buy the rolls and bake a pie. If, however, you want a dessert that falls into category 1, cut up some fresh fruit ahead of time and serve it with a pitcher of cold heavy cream .

If you don’t want to cook all three components, that’s fine too! I always advocate for doing less over doing more, and outsourcing as much as needed to keep a grip on your sanity, especially if you are new to cooking or new to cooking for other people. Cooking for four requires a different skill set than cooking for one , and overwhelming yourself with a too- precious menu only sucks the joy out of doing the former .

Claire is Lifehacker's Senior Food Editor. She has a B.S. in chemistry, a decade of food journalism experience, and a deep love for mayonnaise and MSG.

Share This Story

Get our newsletter

DISCUSSION

As an adult on the back end of my 30s with not more than two friends visiting for Inside Meals at a time, I recommend sous vide. It may have left the culinary zeitgeist in the last few years, but you can crank this meal out while you sit your ass on the couch for two days. That’s it, that’s the whole meal.

Please look for reusable bags since this does require a bit of plastic!


How to Stay Sane While Cooking for Other People

Now that most of my buds are on their way to being fully vaccinated, I am getting cautiously excited about feeding them . And though there might be a slight re-learning curve when it comes to making fun, casual conversation, I am pleased to say that I have already perfected my menu-planning strategy for when I get to cook for other people again .

The main difference between “cooking for me” and “cooking for people I want to think highly of me” is that the latter calls for a repas. Bien que je may be quite satisfied with a bowl of cottage cheese and crumbled potato chips for supper, that is not something I would ever serve a invité.

Cooking for friends and family is how I show them that I like them, and that display translates into at least three components—a main and two sides, or a main, a side, and a dessert. It’s a reasonable amount food, but I can be very unreasonable about how intricate and fancy each component should be, so I developed a rule to keep myself in check while menu-planning. To keep yourself sane while making meal for other people, you should make one thing—and one thing only—from each of the following categories.

  • Something that can be made ahead of time: This could mean days ahead or hours ahead—it’s up to you. But basically, you want at least one dish that you can make and then forget about until serving time. A cold salad, homemade bread, a dessert, or even a meat dish best served cold or at room temperature— are all good options.
  • Something you can kind of ignore: This may be a dish that can be roasted, very slowly grilled, or cooked in an Instant Pot or slow cooker. This could be your protein (like a pork tenderloin or some chicken thighs , for instance), but roasted carrots, baked potatoes, or rice made in a rice cooker or Instant Pot also work.
  • Something that demands your attention: This is anything that requires fiddling, watching, flipping, or futzing. Delicate vegetables, meat on the grill, or expensive steaks all fall into this category.

Want a fourth thing? Buy it, or tell someone to bring it when they ask “what can I bring? "

The nice thing about this framework is that pretty much any component can fall into any category, so you can get real fancy with whatever strikes your fancy, which will keep you relatively calm, but not bore you . The resultant offering could look like a meal of grilled chicken thighs (category 3) with this carrot salad (category 1) and some baked potatoes (category 2) or it could look like this Instant Pot pork shoulder (category 2), with some homemade rolls (category 1), and sautéed asparagus (category 3). I almost always outsource dessert, but if you’d rather bake something sweet than something savory, you could buy the rolls and bake a pie. If, however, you want a dessert that falls into category 1, cut up some fresh fruit ahead of time and serve it with a pitcher of cold heavy cream .

If you don’t want to cook all three components, that’s fine too! I always advocate for doing less over doing more, and outsourcing as much as needed to keep a grip on your sanity, especially if you are new to cooking or new to cooking for other people. Cooking for four requires a different skill set than cooking for one , and overwhelming yourself with a too- precious menu only sucks the joy out of doing the former .

Claire is Lifehacker's Senior Food Editor. She has a B.S. in chemistry, a decade of food journalism experience, and a deep love for mayonnaise and MSG.

Share This Story

Get our newsletter

DISCUSSION

As an adult on the back end of my 30s with not more than two friends visiting for Inside Meals at a time, I recommend sous vide. It may have left the culinary zeitgeist in the last few years, but you can crank this meal out while you sit your ass on the couch for two days. That’s it, that’s the whole meal.

Please look for reusable bags since this does require a bit of plastic!


How to Stay Sane While Cooking for Other People

Now that most of my buds are on their way to being fully vaccinated, I am getting cautiously excited about feeding them . And though there might be a slight re-learning curve when it comes to making fun, casual conversation, I am pleased to say that I have already perfected my menu-planning strategy for when I get to cook for other people again .

The main difference between “cooking for me” and “cooking for people I want to think highly of me” is that the latter calls for a repas. Bien que je may be quite satisfied with a bowl of cottage cheese and crumbled potato chips for supper, that is not something I would ever serve a invité.

Cooking for friends and family is how I show them that I like them, and that display translates into at least three components—a main and two sides, or a main, a side, and a dessert. It’s a reasonable amount food, but I can be very unreasonable about how intricate and fancy each component should be, so I developed a rule to keep myself in check while menu-planning. To keep yourself sane while making meal for other people, you should make one thing—and one thing only—from each of the following categories.

  • Something that can be made ahead of time: This could mean days ahead or hours ahead—it’s up to you. But basically, you want at least one dish that you can make and then forget about until serving time. A cold salad, homemade bread, a dessert, or even a meat dish best served cold or at room temperature— are all good options.
  • Something you can kind of ignore: This may be a dish that can be roasted, very slowly grilled, or cooked in an Instant Pot or slow cooker. This could be your protein (like a pork tenderloin or some chicken thighs , for instance), but roasted carrots, baked potatoes, or rice made in a rice cooker or Instant Pot also work.
  • Something that demands your attention: This is anything that requires fiddling, watching, flipping, or futzing. Delicate vegetables, meat on the grill, or expensive steaks all fall into this category.

Want a fourth thing? Buy it, or tell someone to bring it when they ask “what can I bring? "

The nice thing about this framework is that pretty much any component can fall into any category, so you can get real fancy with whatever strikes your fancy, which will keep you relatively calm, but not bore you . The resultant offering could look like a meal of grilled chicken thighs (category 3) with this carrot salad (category 1) and some baked potatoes (category 2) or it could look like this Instant Pot pork shoulder (category 2), with some homemade rolls (category 1), and sautéed asparagus (category 3). I almost always outsource dessert, but if you’d rather bake something sweet than something savory, you could buy the rolls and bake a pie. If, however, you want a dessert that falls into category 1, cut up some fresh fruit ahead of time and serve it with a pitcher of cold heavy cream .

If you don’t want to cook all three components, that’s fine too! I always advocate for doing less over doing more, and outsourcing as much as needed to keep a grip on your sanity, especially if you are new to cooking or new to cooking for other people. Cooking for four requires a different skill set than cooking for one , and overwhelming yourself with a too- precious menu only sucks the joy out of doing the former .

Claire is Lifehacker's Senior Food Editor. She has a B.S. in chemistry, a decade of food journalism experience, and a deep love for mayonnaise and MSG.

Share This Story

Get our newsletter

DISCUSSION

As an adult on the back end of my 30s with not more than two friends visiting for Inside Meals at a time, I recommend sous vide. It may have left the culinary zeitgeist in the last few years, but you can crank this meal out while you sit your ass on the couch for two days. That’s it, that’s the whole meal.

Please look for reusable bags since this does require a bit of plastic!